04 28 70 98 10 contact@polyair.fr

Transport du Covid-19 par la ventilation ?

 

Le COVID-19 peut être transmis par contact physique de personne à personne (poignée de main, baiser) ainsi que par contact indirect, notamment des gouttelettes chargées de virus expulsées par la toux et les éternuements d’une personne infectée. Bien que ce dernier mode de contact suggère un certain transport de la charge virale par le biais de l’air intérieur, les gouttelettes (> 10 microns) expulsées ne voyagent que sur environ 1 à 2 mètres avant de se déposer sur les surfaces environnantes.

Une étude expérimentale récente suggère que le virus pourrait être détecté dans l’air intérieur ainsi que sur diverses surfaces de quelques heures à plusieurs jours après leur aérosolisation dans l’air et leur dépôt. Mais rien ne prouve qu’une infection au Covid-19 puisse se produire par la voie des aérosols. De façon générale, l’air intérieur n’est pas considéré comme un vecteur par lequel le virus se propage dans l’environnement, où il serait par ailleurs rapidement désactivé par assèchement.

Donc soyez rassurés sur ce point (et jusqu’à preuve du contraire) : le Covid-19 n’est pas transporté par vos systèmes de ventilation !

Ce qui ne doit pas vous empêcher de travailler sur la qualité de l’air intérieur (un bureau, un bâtiment de production) : par la filtration de l’air neuf et recyclé.

Autres Actualités

Filtration ISO 16890

Filtration ISO 16890

Les organisations de santé considèrent les particules de poussières fines PM10, PM2,5 et PM1 comme étant les plus importantes et les plus dangereuses pour l’homme. C'est pourquoi les classifications et les méthodes d’essai des filtres suivent cette approche afin de...

lire plus
Bienvenu Eymeric !

Bienvenu Eymeric !

Eymeric intègre notre bureau d'études 3D, après de belles expériences dans la conception industrielle. Son quotidien est varié : Relevés dimensionnels chez nos clients industriels Réalisation de plans d'ensembles et de détails, en 3D sur Solidworks Contrôle de la...

lire plus